Activité physique

Que faire en cas d'accident de sports d'hiver?

Vous préférez bien évidemment ne pas penser à ce qui pourrait vous arriver de fâcheux pendant vos vacances à la neige, mais personne n'est à l'abri d'un accident sur les pistes. Et dans un tel cas, mieux vaut y être bien préparé. Lisez ci-dessous que faire et à à quoi penser en cas d'accident de sports d'hiver.

Qui devez-vous appeler en cas d'accident de sports d'hiver ?

Si, comme client de la Mutualité Helan, vous êtes victime d'un accident de sports d'hiver, appelez au plus vite Mediphone Assist, la centrale d'assistance de voyage de la Mutualité Helan. Si vous appelez dans les 48 heures suivant l'accident, eele pourra vous accorder une garantie de paiement. Vous aurez ainsi la certitude que 100% de vos frais médicaux seront remboursés. 

L'équipe d'assistance médicale de Mediphone Assist conviendra ensuite avec les médecins locaux de la meilleure approche médicale à adopter. Vous recevrez ainsi des soins appropriés dans un envronnement peu familier, où on ne parle pas forcément votre langue. 

Que recouvre au juste la notion d'accidents de sport d'hiver ?

Par accident de sports d'hiver, nous entendons un accident se produisant lorsque vous vous adonnez à un sport qui se pratique normalement dans la neige ou sur la glace. Par exemple : skier, faire du traîneau et patiner. Certains sports dangereux ne sont ainsi pas repris sous cette notion, comme :  

  • l'alpinisme
  • le bobsleigh
  • la luge
  • le saut à ski
  • le ski acrobatique
  • le ski hors-piste ou sur une piste artificielle fermée
  • faire du snowboard hors-piste ou sur une piste artificielle fermée

Si vous avez l'intention de vous adonner à un de ces sports dangereux pendant vos vacances aux sports d'hiver, contrôlez préalablement si votre assurance couvre ce sport, et souscrivez, si nécessaire, une assurance supplémentaire

Quels sont les frais médicaux couverts par votre assurance en cas d'accidents de sport d'hiver ? 

Comme client de la Mutualité Helan, vous bénéficiez de remboursements illimités pour les frais suivants reçus après un accident de sports d'hiver : 

  • Hospitalisation
  • Rapatriement
  • Frais de transport du patient (par exemple, du lieu de l'accident jusqu'à un hôpital à l'étranger)
  • Frais médicaux ambulatoires (traitements pour lesquels une hospitalisation n'est pas nécessaire, comme les médicaments)

Lisez ici comment demander le remboursement de soins reçus à l'étranger.

Que faire si un rapatriement est indispensable ? 

Si un rapatriement est indispensable pour raisons médicales, appelez préalablement  Mediphone Assist, qui se chargera de tout régler par la suite. Un rapatriement est le plus souvent assuré par avion ou en taxi couché.

Emportez une attestation de CEAM

Si vous avez besoin de soins médicaux pendant vos vacances au ski, que ce soit ou pas à la suite d'un accident de sports d'hiver, il est très pratique de disposer d'une attestation de CEAM (Carte européenne d'assurance maladie). Cette attestation vous permet de prouver à l'étranger que vous êtes en règle vis-à-vis de l'assurance maladie en Belgique. La CEAM n'est pas obligatoire, mais vous épargne bien des soucis en termes de formalités et de frais en cas de soins médicaux à l'étranger.

Si votre séjour à l'étranger n'excède pas 3 mois, vous pouvez rapidement télécharger vous-même une attestation de CEAM grâce à MonHelan. Vous recevrez directement l'attestation dans votre inbox, votre boîte aux lettres digitale sur MonHelan. 

Attention: Même si vous avez votre CEAM, appelez toujours en premier lieu Mediphone Assist en cas d'accidents de sport d'hiver. La Mutualité Helan règle les questions d'ordre administratif, et pourra, dans de nombreuses situations, négocier le prix réclamé. 

Bien assuré pendant vos voyages à l'étranger

Des projets de vacances? Ou un plus long séjour à l'étranger? Consultez notre outil pour savoir de quels documents et informations vous avez besoin pour votre destination. Choisissez votre destination, et bon voyage!

Partagez cet article

Tags
Sporten

Lire la suite

Bouger chez soi

Pas le temps de vous déplacer jusqu'à un centre de fitness ou un club de sport? Pas de problème, il existe de nombreux exercices tout simples à exécuter chez vous.

Commencer à nager

Si vous avez décidé de faire du sport ou simplement de bouger plus, vous n’avez que l’embarras du choix. Privilégiez une activité physique ou un sport que vous aimez et agréable, qui plus est, comme la natation.

Commencer à faire du fitness

Si vous avez décidé de faire du sport ou simplement de bouger plus, vous n’avez que l’embarras du choix. Privilégiez une activité physique ou un sport que vous aimez et agréable, qui plus est, comme le fitness.

L'entraînement musculaire en complément de l'activité physique

Vous connaissez peut-être le triangle alimentaire et le triangle du bonheur : ils fournissent un aperçu pratique des habitudes alimentaires saines et des conseils pour se sentir en bonne santé mentale. Pour compléter le tableau, vous pouvez aussi utiliser le triangle de l'activité physique. L'occasion de choisir une saine combinaison d'activité physique où vous alternerez régulièrement position assise, position debout et activité physique. Mais si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi ajouter une bonne dose d'entraînement musculaire.