Hospitalisation

Le coût d'un séjour à l'hôpital

C'est parfois inévitable : il faut passer par la case 'hôpital'. Mais quel est précisément le coût d'un séjour à l'hôpital? Et encore plus important, combien cela vous coûtera-t-il?

Assurance maladie légale ou assurance hospitalisation 

Vous n'êtes heureusement pas seul face au coût d'une hospitalisation. L'assurance maladie légale rembourse une partie des frais d'hospitalisation. L'hôpital facture directement ces frais à la mutualité. Votre facture d'hospitalisation est établi sur base des choix que vous avez effectués. Si vous avez choisi une chambre individuelle, vous devrez payer des suppléments. Selon le type d'assurance hospitalisation que vous avez conclu, vous devrez ou pas payer tout ou partie des suppléments et des tickets modérateurs.

Si vous voulez avoir une idée de ce qu'une intervention bien précise pourrait vous coûter à l'hôpital, vérifiez-le vite grâce à cet outil .

Frais fixes en cas d'hospitalisation

Prix de la journée d'hospitalisation 

Ce sont les frais de séjour et pour les soins reçus à l'hôpital. La plus grande partie du prix de la journée d'hospitalisation est remboursée par la mutualité. Le montant de votre quote-part personnelle dépend de votre statut, et peut varier de 5,44 euros à 42,58 euros par jour. Les prix varient aussi selon les hôpitaux. Si vous voulez connaître ce que vous remboursera votre assurance hospitalisation, prenez contact avec un de nos collaborateurs. Nous serons heureux de vous aider.

Médicaments

La mutualité rembourse certains des médicaments qui vous sont prescrits, mais tous ne sont pas remboursés. Ainsi, l'assurance maladie légale rembourse pas les médicaments de catégorie D, comme les antidouleurs classiques, les somnifères et les calmants. Certaines assurances hospitalisation comme Hospitalia, Hospitalia Medium ou Hospitalia Plus, remboursent ces suppléments.

Honoraires

Vous réglez des honoraires pour le(s) médecin(s) qui intervien(nen)t. C'est une rémunération de leurs prestations.

Frais supplémentaires en cas d'hospitalisation

Suppléments de chambre

Si vous choisissez une chambre individuelle, il est très probable que l'hôpital vous facture des frais supplémentaires.

En fonction de l'assurance hospitalisation que vous avez, vous devrez ou pas payer ces surcoûts.

Suppléments d'honoraires

Ce n'est que si vous choisissez une chambre individuelle, que les médecins peuvent réclamer des suppléments d'honoraires. La hauteur des suppléments maxima est fixée par l'hôpital. Ainsi, certains hôpitaux vont jusqu'à 150% au plus alors que d'autres autorisent des suppléments d'honoraires jusqu'à 400%.

Si c'est le médecin qui estime que vous devez séjourner en chambre individuelle, ou s'il n'y a pas d'autres chambres disponibles, vous ne devez pas payer de suppléments!

Préparez-vous à une hospitalisation, programmée ou non, et prenez une assurance hospitalisation.

Lire la suite

Frais médicaux à l'étranger : voilà pourquoi le remboursement prend plus de temps

Malade ou victime d’un accident à l’étranger? Le délai remboursement est souvent plus long. Cela tient au fait que nous devons suivre une procédure officielle pour les frais médicaux reçus à l’étranger, et que nous sommes dépendants des informations du pays où les soins ont été administrés.

Que se passera-t-il si l'assurance hospitalisation de votre employeur s'arrête

L’assurance maladie légale rembourse toujours moins. Une assurance hospitalisation n’est donc pas un luxe superflu. Une assurance hospitalisation collective par l’intermédiaire de votre employeur, c'est très pratique, mais que faire si votre contrat se termine (de manière inattendue)?

Que sont les suppléments d'honoraires?

Dans certains cas, vous devez payer des suppléments d'honoraires en cas d'hospitalisation. En quoi consistent ces suppléments? Et encore plus important : comment vous protéger de lourds suppléments d'honoraires éventuels? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les suppléments d'honoraires.

Hospitalisation de jour : ce qu'il faut savoir

Il arrive de plus en plus souvent que le temps passé à l'hôpital se réduise pour de petites interventions. Cela peut aller de quelques heures jusqu'à une journée complète, mais sans devoir passer la nuit à l'hôpital. Votre assurance hospitalisation intervient aussi pour les hospitalisations de jour.