Maximum à facturer 

Le maximum à facturer (MAF) aide à limiter les dépenses de soins de santé de votre ménage. Lorsque les frais médicaux atteignent un montant maximum dans le courant de l’année, la mutualité rembourse complètement les frais survenant plus tard dans l’année. 

Comment fonctionne le maximum à facturer ?

Le ticket modérateur est la partie des frais médicaux que vous payez vous-même, et qui n’est pas remboursée par la mutualité. Il existe un plafond de tickets modérateurs pour vous protéger des dépenses très élevées : une fois que vous avez payé ce montant, la mutualité rembourse aussi le ticket modérateur en plus du remboursement normal. Ce système s’appelle le Maximum à facturer (MAF).

Il existe 4 types de MAF :

  • Le MAF revenus
  • Le MAF social
  • Le MAF pour un enfant de moins de 19 ans
  • le MAF pour les malades chroniques

Vous trouverez davantage d’info à ce propos sur le site de l’INAMI.

Le compteur de tickets modérateurs sur Mon Helan vous permet de voir combien de tickets modérateurs vous avez déjà payés, et les tickets modérateurs remboursés par la mutualité. 

Vers Mon Helan 

Dossier médical global

Bon à savoir

Les médecins non conventionnés, qui ne respectent pas les tarifs officiels, peuvent facturer des suppléments. Les suppléments n'étant en aucun cas remboursés par l’assurance maladie légale, ils ne comptent pas pour le calcul du maximum à facturer. 

Questions et réponses pratiques

La mutualité se base sur les attestations des médecins et des autres dispensateurs de soins, les factures d'hôpital, de pharmacie, etc. pour comptabiliser combien de tickets modérateurs vous payez. Il existe un plafond général de tickets modérateurs pour votre ménage et un plafond individuel pour chaque personne. Dès qu'un de ces plafonds est franchi, vous avez atteint le ‘maximum à facturer’, et un remboursement des tickets modérateurs suit automatiquement. Vous n’avez donc rien à faire vous-même.

Attention !
Les médecins non conventionnés, qui ne respectent pas les tarifs officiels, peuvent facturer des suppléments. Les suppléments n'étant en aucun cas remboursés par l’assurance maladie légale, ils ne comptent pas pour le calcul du maximum à facturer.

  • Les soins médicaux courants, comme les visites et consultations des médecins généralistes et spécialistes, les prestations des kinésithérapeutes, infirmières et logopèdes, les soins dentaires
  • Les accouchements
  • Les prothèses et médicaments de catégorie A et B et C, et certaines spécialités de catégorie D (analgésiques pour les patients souffrant de douleurs chroniques, et pansements actifs pour les patients souffrant de plaies chroniques)
  • Les soins nécessités par la rééducation professionnelle
  • L'intervention personnelle relative aux admissions en hôpital général ou en hôpital psychiatrique jusqu'au 365e jour d'hospitalisation
  • La participation d'urgence dans les hôpitaux
  • Les suppléments et les honoraires à charge des enfants et jeunes gens de moins de 19 ans pour la nutrition entérale à domicile par sonde ou par stomie
  • La marge de délivrance pour les fournitures d'implants
  • Les préparations magistrales
  • Les suppléments d’honoraires (suppléments que les médecins peuvent réclamer en plus du tarif légal).
  • Les frais de séjours payés par les résidents d’un établissement pour personnes âgées ou d’une maison de repos et de soins.
  • Le prix coûtant des médicaments non remboursés.
  • La quote-part personnelle sur les médicaments remboursés mais n’appartenant pas aux catégories A, B et C.

Avantages et remboursements

Les personnes qui veulent rester en bonne santé et en équilibre méritent un petit coup de pouce ? Comptez sur des avantages et des remboursements complémentaires en appui de vos objectifs.

Assurance hospitalisation Hospitalia

Une assurance hospitalisation qui vous protège parfaitement tout en étant abordable. Découvrez Hospitalia et ses 3 formules adaptées à votre existence.

Dentalia Plus

Un sourire assuré pour toute la famille. Grâce à Dentalia Plus, vous en avez la garantie. Comptez sur des remboursements jusqu’à 1 250 euros par an pour de nombreux soins dentaires.

Service Action Sociale

Vous voulez être autonome malgré votre handicap ? Ou offrir un soutien optimal en tant qu’aidant proche ? Faites appel à notre Service Action Sociale pour obtenir des conseils, une médiation et un soutien.

Protection sociale flamande

Chaque année, vous recevez une invitation à payer votre cotisation à la Protection sociale flamande. Ainsi, vous contribuez à financer un budget de soins pour les personnes âgées ou qui ont besoin d’une aide supplémentaire.