Congé de maternité et autres régimes de congés

Vous êtes demandeuse d’emploi et attendez un bébé ? Il existe heureusement toutes sortes de dispositions qui vous apportent un soutien financier. Ainsi, votre partenaire et vous pourrez passer davantage de temps avec votre nouveau-né.

Comment demander des indemnités de maternité ?

Pendant votre congé de maternité, vous pouvez prétendre à des indemnités de maternité.  Initiez votre demande avant la naissance  .

Demandez vos indemnités de maternité via Mon Helan.
  • Connectez-vous à Mon Helan
  • Choisissez la section Indemnités.
  • Cliquez sur Incapacité de travail ou Bébé est annoncé.

Envoyez-nous un certificat médical de votre médecin ou de Kind en Gezin mentionnant la date prévue de l’accouchement, et l’indication si vous êtes enceinte d’une naissance unique ou multiple. Vous nous fournissez ce certificat au plus tôt 6 semaines avant la date d'accouchement prévue en cas de naissance unique, et 8 semaines en cas de naissances multiples.

Envoyez-le nous :

  • de manière numérique
  • par la poste à la Mutualité Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk

Complétez votre feuille de renseignements indemnités (partie client) de manière numérique sur Mon Helan, afin que nous puissions traiter plus rapidement votre dossier. Sur la base des informations figurant sur votre feuille de renseignements, nous calculons le montant de vos indemnités de maternité.

Dès que votre congé de maternité commence, la mutualité contacte votre caisse de chômage pour obtenir une 'feuille de renseignements'.

Vous recevez des indemnités de maternité de la mutualité en remplacement de votre allocation de chômage.

Vous recevez l’acte de naissance du service de l’état civil de votre commune lorsque vous déclarez la naissance. Sur la base de ce document, nous calculons la durée exacte et la date de fin de votre congé de maternité. Nous inscrivons également votre bébé auprès de la mutualité et vous fournissons des vignettes et une carte ISI+ pour votre enfant.

Ne nous envoyez pas l’original de l'acte de naissance car vous devez le conserver. Envoyez-nous une copie :

  • de manière numérique
  • ou par courrier à la Mutualité Helan, Boomstesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Votre dossier d’indemnités est-il complet ?

Vous aimeriez savoir si tout est en règle pour le paiement de vos des indemnités de maternité ? Suivez le statut de votre dossier et abonnez-vous aux avertissements de paiements sur Mon Helan. Vous saurez immédiatement si des indemnités ont été payées.

Quand percevrez-vous vos indemnités de maternité ?

Ce calendrier vous permet de voir directement quel jour vous percevez vos indemnités de maternité.

Reprendre le chômage

Si vous reprenez le chômage avant que votre congé de maternité ne prenne fin, informez-en Helan. Vous pouvez le faire de manière numérique sur Mon Helan, ou envoyez une attestation de reprise du travail à la Mutualité Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Bébé est annoncé ?

Grâce à notre check-list vous savez tout ce que vous devrez régler au cours des prochains mois.

Autres régimes de congés

Congé de naissance pour les pères ou les coparents

Les nouveaux pères et coparents qui travaillent en tant que salariés ou indépendants ont également droit à un congé de naissance.

Icon

Questions et réponses pratiques

Vous devenez mère d’un enfant : vous avez droit à 15 semaines de congé de maternité.

  • Vous pouvez prendre votre repos prénatal facultatif à partir de 6 semaines avant la date d’accouchement prévue. Si vous êtes absente pendant cette période en raison d’un jour férié, de congé ou congé de circonstance (petit chômage), ces jours ne seront pas déduits de votre congé de maternité.
  • Vous êtes obligée d’arrêter de travailler 7 jours avant la date d’accouchement et donc de prendre 1 semaine de repos prénatal obligatoire. Si vous accouchez plus tôt, les jours restants seront irrévocablement perdus.
  • Les semaines restantes de repos postnatal sont prises après l’accouchement.

En cas de naissances multiples : vous avez droit à 17 semaines de congé de maternité

  • Vous pouvez prendre votre repos prénatal facultatif à partir de 8 semaines avant la date d’accouchement prévue.
  • Vous êtes obligée d’arrêter de travailler 7 jours avant la date d’accouchement et donc de prendre 1 semaine de repos prénatal obligatoire. Si vous accouchez plus tôt, les jours restants seront irrévocablement perdus.
  • Les semaines restantes de repos postnatal sont prises après l’accouchement.

En outre, vous pouvez demander 2 semaines supplémentaires de congé de maternité. Il compte dès lors un total de 19 semaines, au lieu des 17 semaines légalement prévues. Envoyez pour ce faire une lettre recommandée à votre employeur, dans laquelle vous indiquez que vous souhaitez prolonger le congé de maternité et combien de jours supplémentaires vous souhaitez prendre (maximum 2 semaines).

Le montant de l’avantage dépend de votre chômage.

Il se pourrait que vous soyez en incapacité de travail avant la date présumée de votre accouchement.

Dans ce cas, vous devez déclarer votre incapacité de travail à votre mutualité. Les congés de maladie que vous prenez avant le début de votre congé de maternité peuvent être pris après votre accouchement, afin que vous prolongiez votre repos postnatal.

Vous pouvez prolonger votre congé de maternité

  • Si le bébé doit rester à l’hôpital de façon ininterrompue plus de 7 jours après la naissance, le congé de maternité peut être prolongé à la demande de la mère pour une période égale à la durée du séjour à l’hôpital du bébé, et ce à partir du 8ème jour après la naissance.
  • La prolongation est limitée à un maximum de 24 semaines et ne peut pas être interrompue.

Comment faire une demande de prolongation?

  • Demandez une prolongation via la mutualité de la mère: fournissez pour ce faire un certificat de l’hôpital indiquant la durée du séjour à l’hôpital du bébé. Assurez-vous que la date de début du certificat est la même que la date de naissance de votre enfant.
  • Informez également votre caisse de chômage, à la fin du congé de maternité, fournissez un certificat de l’hôpital confirmant que le bébé a dû rester à l’hôpital plus de 7 jours après la naissance et indiquant la durée du séjour à l’hôpital du bébé.

Hospitalisation

En savoir davantage sur l’hospitalisation ? La Mutualité Helan vous informe, propose une bonne assurance hospitalisation, et vous apporte ensuite son aide pour votre convalescence.

Assurance hospitalisation Hospitalia

Une assurance hospitalisation qui vous protège parfaitement tout en étant abordable. Découvrez Hospitalia et ses 3 formules adaptées à votre existence.

Soins après accouchement

Vous avez besoin d’un coup de main ? Nous offrons un soutien aux jeunes parents. Vous pouvez compter sur nous pour des soins, un suivi et des conseils. Découvrez vos avantages ici.

Crèches

Vous souhaitez en savoir plus sur Helan Crèches ? Sur cette page, vous trouverez toutes les informations sur nos crèches, nos accueillant(e)s à domicile, nos valeurs pédagogiques et le travail chez Helan Crèches.

Boutique de soins

Que vous recherchiez des articles pour vous maintenir en bonne santé et en forme ou un fauteuil roulant pour votre rééducation, vous trouverez dans la Boutique de soins Helan du matériel médical et de soins de grande qualité.

Un regard large sur votre bien-être

Davantage de temps pour votre rôle de maman, grâce à votre aide-ménagère

Devenir maman est la plus belle chose au monde. Mais il y a beaucoup à faire. D'abord la chambre d’enfant et les nouvelles affaires, et toutes les formalités administratives. Et puis, finalement, ce petit être tant attendu arrive. Une période merveilleuse dont vous aimeriez profiter de chaque minute. Mais à côté de votre bébé, vous avez aussi le reste de votre famille, vos proches, vos amis, un travail et une maison dont vous devez vous occuper. Encore que vous puissiez aussi confier ces dernières tâches à votre aide-ménagère.

Bonne nouvelle : un repos de maternité augmenté pour les indépendantes

Depuis le 1er janvier 2017, les travailleuses indépendantes bénéficient de 12 semaines de repos de maternité. Auparavant, le droit au repos de maternité était limité à 8 semaines, une durée désormais augmentée de 4 semaines supplémentaires pour s'occuper de leur nouveau-né. A cela s'ajoute le fait que la partie facultative du repos de maternité peut être prise à plein temps ou à temps partiel.