Congé de maternité et autres régimes de congés

Vous êtes indépendante et attendez un bébé ? Il existe heureusement toutes sortes de dispositions qui vous apportent un soutien financier. Ainsi, votre partenaire et vous pourrez passer davantage de temps avec votre nouveau-né.

Comment demander des indemnités de maternité ?

Pendant votre congé de maternité, vous pouvez prétendre à des indemnités de maternité. Initiez votre demande avant la naissance. Veillez à ce que les cotisations des 3 trimestres précédents aient été réglées auprès de votre caisse d’assurances sociales.

Demandez votre indemnité de maternité via Mon Helan.
  1. Connectez-vous à Mon Helan
  2. Choisissez la section Indemnité.
  3. Cliquez sur Incapacité de travail ou Bébé est annoncé.

Envoyez-nous un certificat médical de votre médecin ou de Kind & Gezin au plus tôt 3 semaines avant la date prévue de l’accouchement, et l’indication si vous êtes enceinte d’une naissance unique ou multiple.

Envoyez-le nous :

  •  de manière numérique
  •  ou par courrier : Helan ziekenfonds, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Grâce aux informations que vous saisissez sur le formulaire de demande de congé de maternité pour les indépendants, nous savons :

  • le nombre de semaines que vous souhaitez prendre
  • le moment où vous voulez prendre vos semaines de repos de maternité
  • si vous souhaitez les prendre à temps plein ou à temps partiel

Envoyez-nous le formulaire de demande:

  • de manière numérique
  •  ou par courrier : Helan ziekenfonds, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Vous recevez l’acte de naissance du service de l’état civil de votre commune lorsque vous déclarez la naissance. Sur la base de ce document, nous calculons la durée exacte et la date de fin de votre congé de maternité. Nous inscrivons également votre bébé auprès de la mutualité et vous fournissons des vignettes et une carte ISI+ pour votre enfant.

Ne nous envoyez pas l’original du certificat de naissance car vous devez le conserver. Envoyez-nous une copie :

  • de manière numérique
  •  ou par courrier : Helan ziekenfonds, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Sur la base de l’acte de naissance et des informations figurant sur votre formulaire de demande, nous calculons la durée exacte et la date de fin de votre congé de maternité et vous recevez des indemnités de maternité.

Nous enregistrons également votre bébé auprès de la mutualité et vous fournissons des vignettes et une carte ISI+ pour votre enfant.

Votre dossier d’indemnités est-il complet ?

Vous aimeriez savoir si tout est en règle pour le paiement de vos des indemnités de maternité ? Suivez le statut de votre dossier et abonnez-vous aux avertissements de paiements sur Mon Helan. Vous saurez immédiatement si des indemnités ont été payées.

Quand percevez-vous vos indemnités ?

Ce calendrier vous permet de voir directement quel jour vous percevez vos indemnités de maternité.

Votre bébé doit séjourner plus longtemps à l’hôpital

Si votre enfant séjourne sans interruption pendant au moins 14 jours à l’hôpital, vous pouvez demander une prolongation de votre congé de maternité.

  • Cette prolongation est d’au maximum 24 semaines.
  • Vous devez prendre la prolongation immédiatement après les deux semaines de repos de maternité obligatoire.
  • Vous devez prendre la prolongation en tranches de 7 jours.
  • La prolongation de votre congé de maternité prend fin lorsque votre bébé quitte l’hôpital.

Comment demander la prolongation ?

  • Demandez la prolongation auprès de la mutualité de la maman:  transmettez pour ce faire une attestation de l’hôpital précisant la durée du séjour du bébé à l’hôpital. Veillez à ce que la date de début mentionnée sur l’attestation coïncide avec la date de naissance de l’enfant.

Reprise du travail

Si vous reprenez le travail avant que votre congé de maternité ne prenne fin, informez-en Helan. Vous pouvez le faire de manière numérique sur Mon Helan, ou envoyez une attestation de reprise du travail à la Mutualité Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Enceinte?

Grâce à notre checklist, vous savez ce que vous devez organiser dans les mois à venir.

Autres régimes de congés

Congé de naissance pour les pères ou les coparents

Les nouveaux pères et coparents qui travaillent en tant que salariés ou indépendants ont également droit à un congé de naissance.

Icon

Congé d’adoption

Pendant la période du congé d’adoption, les salariés et les indépendants ne reçoivent pas de salaire, mais une allocation de la mutualité.

Icon

Congé parental d'accueil

Pendant la période de congé parental d'accueil, en tant que salarié ou indépendant, vous ne recevez pas de salaire, mais une allocation de la mutualité.

Icon

Questions et réponses pratiques

Le congé de maternité pour les travailleurs indépendants dure au minimum 3 semaines et un maximum de 12 semaines (13 semaines en cas de naissances multiples).

3 périodes :

  • le repos prénatal obligatoire (avant l’accouchement) : 1 semaine, à inclure avant la date prévue de l’accouchement
  • le repos postnatal obligatoire (après l’accouchement) : 2 semaines, à prendre après la date effective de l’accouchement
  • le repos facultatif (avant ou après l’accouchement) : maximum 9 semaines (ou 10 semaines en cas de naissances multiples)

En tant qu’indépendante, vous divisez vous-même le repos de maternité en:

  • Dans tous les cas, vous êtes obligée de cesser de travailler 1 semaine avant la date de livraison prévue et de prendre 2 semaines immédiatement après l'accouchement. Vous pouvez diviser votre congé postnatal facultatif en périodes de 7 jours civils. Vous devez prendre ces périodes dans les 36 semaines, à compter du premier jour après la fin de la deuxième semaine de congé postnatal obligatoire.
  • Pendant la période facultative du congé de maternité, vous pouvez exercer votre activité professionnelle normale à temps partiel. Dans ce cas, la période facultative comptera pour un maximum de 18 semaines de repos de maternité à mi-temps (ou 20 semaines en cas de naissances multiples).

Pour les travailleurs indépendants, l’allocation de congé de maternité est une somme forfaitaire.

Hospitalisation

En savoir davantage sur l’hospitalisation ? La Mutualité Helan vous informe, propose une bonne assurance hospitalisation, et vous apporte ensuite son aide pour votre convalescence.

Assurance hospitalisation Hospitalia

Une assurance hospitalisation qui vous protège parfaitement tout en étant abordable. Découvrez Hospitalia et ses 3 formules adaptées à votre existence.

Soins après accouchement

Vous avez besoin d’un coup de main ? Nous offrons un soutien aux jeunes parents. Vous pouvez compter sur nous pour des soins, un suivi et des conseils. Découvrez vos avantages ici.

Crèches

Vous souhaitez en savoir plus sur Helan Crèches ? Sur cette page, vous trouverez toutes les informations sur nos crèches, nos accueillant(e)s à domicile, nos valeurs pédagogiques et le travail chez Helan Crèches.

Boutique de soins

Que vous recherchiez des articles pour vous maintenir en bonne santé et en forme ou un fauteuil roulant pour votre rééducation, vous trouverez dans la Boutique de soins Helan du matériel médical et de soins de grande qualité.

Un regard large sur le bien-être

Bonne nouvelle : un repos de maternité augmenté pour les indépendantes

Depuis le 1er janvier 2017, les travailleuses indépendantes bénéficient de 12 semaines de repos de maternité. Auparavant, le droit au repos de maternité était limité à 8 semaines, une durée désormais augmentée de 4 semaines supplémentaires pour s'occuper de leur nouveau-né. A cela s'ajoute le fait que la partie facultative du repos de maternité peut être prise à plein temps ou à temps partiel.

Davantage de temps pour votre rôle de maman, grâce à votre aide-ménagère

Devenir maman est la plus belle chose au monde. Mais il y a beaucoup à faire. D'abord la chambre d’enfant et les nouvelles affaires, et toutes les formalités administratives. Et puis, finalement, ce petit être tant attendu arrive. Une période merveilleuse dont vous aimeriez profiter de chaque minute. Mais à côté de votre bébé, vous avez aussi le reste de votre famille, vos proches, vos amis, un travail et une maison dont vous devez vous occuper. Encore que vous puissiez aussi confier ces dernières tâches à votre aide-ménagère.