Revenu de remplacement pour salariés

Vous êtes salarié et vous retrouvez en incapacité de travail pour cause de maladie ou d'accident ? Vous pouvez prétendre à des indemnités. Demandez-les à temps.

Comment demander un revenu de remplacement ?

Déclarez votre incapacité de travail au moment où vous tombez malade, et à coup sûr avant l'échéance de votre période de salaire garanti. Ne différez pas la déclaration. Vous éviterez ainsi une sanction financière. Contrôlez votre délai de déclaration.

Votre première indemnité sera versée environ 45 jours après réception de votre certificat médical dûment complété. La condition est que nous recevions tous les documents nécessaires correctement complétés dans les 30 jours.

Téléchargez le certificat et faites-le compléter par votre médecin traitant

Téléchargez le certificat classique d'incapacité de travail ou le certificat d'incapacité de travail pour cause de coronavirus. Faites-le compléter par votre médecin traitant et transmettez-le nous à temps de manière numérique.

Vous n'avez pas de certificat d'incapacité de travail sous la main ? Demandez à votre médecin d'en rédiger un reprenant tous les éléments nécessaires :

  • vos coordonnées
  • l'identification du médecin traitant (médecin agréé par l'INAMI)
  • la date et la signature du médecin traitant
  • les dates de début et de fin de l'incapacité de travail
  • le diagnostic : la raison et la nature de l'incapacité de travail

Complétez votre feuille de renseignements sur Mon Helan. Faites-le directement, afin que nous puissions traiter plus rapidement votre dossier.

Le médecin conseil de la mutualité doit d'abord reconnaître votre incapacité de travail.

  • Votre incapacité de travail est reconnue.
  • Votre incapacité de travail n'est pas reconnue.
    Si vous n'êtes pas d'accord avec la décision, vous pouvez aller en appel devant le tribunal du Travail.

La Mutualité Helan prend contact avec votre employeur pour recevoir la 'feuille de renseignements indemnités'. Vous ne devez rien faire à ce propos.

Dès que votre incapacité de travail est reconnue, et que vous pouvez prétendre à des indemnités, nous vous le confirmons par courrier précisant le montant journalier de vos indemnités.

Le médecin conseil pourra éventuellement vous inviter ultérieurement à un examen de contrôle.

Suivez votre dossier d'indemnités

Vous voulez savoir si tout est en règle pour le paiement de vos indemnités de maladie ? Suivez le statut de votre dossier et abonnez-vous aux notifications de paiement sur Mon Helan. Vous saurez directement si vos indemnités ont été payées.

A quelles indemnités pouvez-vous prétendre ?

Indemnités d'incapacité de travail

Pendant la première année d'incapacité de travail 'primaire', vous percevez un revenu de remplacement. 

Icon
uitkeringen

Indemnités d'invalidité

À partir de la deuxième année d'incapacité de travail, vous percevez des indemnités d'invalidité

Icon

Prime de rattrapage

Si vous êtes invalide, la mutualité peut vous verser une prime de rattrapage une fois par an, en plus de vos indemnités d'invalidité

Icon

Indemnité pour l'aide de tiers

Si vous êtes en incapacité de travail et avez besoin de l'aide d'autres personnes, vous pouvez prétendre à l'indemnité complémentaire 'Aide de tiers'.

Icon

Quand percevez-vous vos indemnités ?

Le jour où vos indemnités sont payées dépend de la durée de votre incapacité de travail : moins d'un an ou plus d'1 an. Grâce à ce calendrier, vous pouvez voir directement quand nous payons vos indemnités à votre banque. En fonction de votre banque, quelques jours peuvent s'écouler avant que le montant soit crédité sur votre compte.

Vous recevrez un e-mail de notre part dès que nous aurons transféré le paiement à votre banque. L'heure à laquelle vous recevez cet e-mail peut varier pour chaque paiement. Vous pouvez activer ou désactiver cette notification par e-mail grâce à votre profil sur Mon Helan.

Faites votre choix

  • Vous êtes en incapacité de travail depuis récent et vous attendez votre première indemnité ? Sa date de paiement peut différer de ce calendrier.
  • Les personnes salariées ayant un accord d'activité à temps partiel reçoivent leurs indemnités à la réception du relevé mensuel de leur employeur.
  • Les personnes ayant un dossier de conseil en matière de dettes ou de saisie de salaire perçoivent leurs indemnités une fois par mois, le deuxième jour de paie à la fin du mois.

  • Les personnes salariées ayant un accord d'activité à temps partiel reçoivent leurs indemnités à la réception du relevé mensuel de leur employeur.

Questions et réponses pratiques

Si vous déclarez tardivement votre incapacité de travail, vous encourrez une sanction financière. Le montant journalier de vos indemnités est réduit de 10 % pendant la période de retard.

Tenez compte du délai de déclaration et faites votre déclaration à temps.

En tant qu’employé, vous avez généralement droit à 30 jours calendrier de salaire garanti, payés par l’employeur, en cas de maladie. En tant qu’ouvrier, il s’agit généralement de 14 jours calendrier. Demandez à votre employeur si c'est également le cas pour vous.

Déclarez votre incapacité de travail au moment où vous tombez malade, et à coup sûr avant l'échéance de votre période de salaire garanti. Ne différez pas la déclaration. Vous éviterez ainsi une sanction financière. Contrôlez votre délai de déclaration.

Votre incapacité de travail dure plus longtemps que ce qui est indiqué sur votre certificat ? Ou vous avez repris le travail et avez ensuite rechuté ? En cas de prolongation ou de rechute, vous devez aussi déclarer de nouveau votre incapacité de travail bien à temps.

Pendant votre période d'incapacité de travail, vous pouvez être invité à passer une visite médicale. Répondez toujours à cette invitation. Si vous ne vous présentez pas sans justification, vous courez le risque de perdre vos indemnités de manière temporaire ou définitive.

La mutualité ne peut pas verser de revenu de remplacement pour le solde des jours de vacances non pris. Vous devez donc déclarer ces jours au moyen d'une attestation de vacances.