Grossesse

Vaccinations et la grossesse

Certaines maladies, sans gravité en temps normal, peuvent s'avérer dangereuses pour les femmes enceintes et leur bébé. Un simple vaccin peut annuler ce risque.

Vaccination avant la grossesse

Demandez à votre médecin si vous êtes encore en règle de vaccination contre la rougeole, la rubéole, la coqueluche et les oreillons. Si vous n'avez jamais reçu ces vaccins ou si vous n'en savez rien, une prise de sang pourra établir si vous êtes immunisée ou non.

Cela permettra en outre à votre médecin de vérifier si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose ou le CMV. Il n'existe aucun vaccin pour protéger contre ces maladies, mais certaines précautions seront alors à prendre au quotidien.

Vaccinations déconseillées

  • Rougeole
  • Oreillons
  • Rubéole
  • Fièvre jaune
  • Fièvre typhoïde
  • Varicelle

Il est recommandé d’éviter de tomber enceinte dans un délai d’un mois suivant l’administration de l’un des vaccins précités. Se faire vacciner contre la fièvre jaune peut seulement être envisagé après le sixième mois de grossesse, si vous comptez vous rendre dans un pays lointain. 

Vaccinations conseillées

Coqueluche

Il est préconisé de se faire vacciner contre la coqueluche entre 24 et 32 semaines de grossesse. La solution injectée vaccine aussi contre la diphtérie et le tétanos. Vous synthétisez ainsi des d’anticorps supplémentaires qui sont transmis au fœtus à travers le cordon ombilical.

Si vous vous faites vacciner avant d’être enceinte, votre bébé reçoit moins d’anticorps. C’est pourquoi il est conseillé de se faire vacciner contre la coqueluche pendant la grossesse même si, en tant qu’adulte, vous êtes déjà immunisée contre cette maladie. De même, vérifiez que tous les membres de votre famille, ainsi que les personnes qui s’occuperont de votre bébé, sont vaccinées. 

L'INAMI rembourse partiellement les vaccins combinés contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche destinés aux femmes enceintes et aux vaccinations de rappel de certaines populations.

Grippe

La grippe peut être dangereuse, pour une femme enceinte comme pour son fœtus. Toute femme enceinte court davantage de risques de devoir être hospitalisée. Il existe également un risque accru de poids trop faible à la naissance, de naissance précoce, voire même de fausse-couche.

Si vous êtes enceinte en hiver, mieux vaut vous faire vacciner contre la grippe saisonnière. Ceci est possible à partir du deuxième trimestre (14 semaines) de votre grossesse. Le vaccin antigrippal inoculé en cours de grossesse protège du reste aussi votre bébé quelques mois après sa naissance.  

Pour les femmes enceintes, le vaccin contre la grippe n'est pas gratuit, mais votre mutuelle le rembourse partiellement. Dans ce cas, votre médecin indique la mention « régime du tiers payant applicable » sur son ordonnance, et le vaccin vous coûtera moins cher en pharmacie.

Hépatite B

Certaines personnes ont développé une hépatite B sans le savoir. Mieux vaut vérifier si tel est votre cas. Pour les femmes enceintes porteuses du virus de l’hépatite B, il est capital de prendre le plus vite possible des mesures en vue de protéger le nourrisson dès sa naissance ; une vaccination dans les 12 heures suivant la délivrance figure parmi ces mesures. 

Attention!

Il est recommandé à toute femme enceinte prévoyant de se rendre dans un pays lointain pendant sa grossesse de demander à son médecin si certains vaccins spéciaux sont requis pour la destination de son voyage.

Partagez cet article

Lire la suite

02 avril

Patient à risque? Lisez tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre le coronavirus pour les patients à risque

Une liste de patients à risque a été dressée par rapport à la vaccination contre le coronavirus. Ces patients sont vaccinés en priorité. Quelles sont les affections reprises sur la liste? Et comment savoir si vous y figurez?

Consultez en ligne vos données de santé sur MyHealthViewer

Quelles vaccinations avez-vous déjà reçues? Quels médicaments devez-vous prendre? Quel est le résultat de votre dernière participation à une campagne de dépistage? Vous pouvez désormais accéder à toutes ces informations sur My Health Viewer, une application en ligne développée par les mutualités à la demande des autorités de la Région flamande.

Dépistage, consultations, vaccination… reprenez les bonnes habitudes!

Pendant la crise du coronavirus, de nombreux soins médicaux ont été reportés à plus tard. Priorité aux patients sévèrement atteints par la maladie. Maintenant que la crise est, nous l’espérons, derrière nous, il est temps de reprendre sa santé en mains et faire le point sur les bilans médicaux et dépistages à programmer cet été.

Premiers vaccins

Une vaccination adaptée protège votre bébé contre différentes pathologies dangereuses. En outre, elle participe à la protection de l'ensemble de la communauté. Là où un nombre suffisant de bébés sont vaccinés, la maladie contre laquelle le vaccin protège a tendance à disparaître.