Autres

Nécessité d’une politique de prévention ambitieuse contre les maladies chroniques

Maladies cardiovasculaires, cancer, maladies respiratoires et diabète : la facture de ces quatre maladies chroniques s'élève à près de 500 milliards d'euros dans l'Union européenne. Et d'ici 2050, ces coûts augmenteront encore de 84 % si nous ne faisons rien. L’UGent et l’Itinera Institute préconisent une politique de prévention ambitieuse pour inverser la tendance.

Des coûts en hausse

500 milliards d'euros, soit 35 % des dépenses totales consacrées aux soins de santé dans l'UE, tel est le coût des quatre maladies chroniques principales:

  1. maladies cardiovasculaires,
  2. cancer,
  3. problèmes respiratoires et
  4. diabète. 

Par ailleurs, si aucun changement de politique n’est effectué, ce montant augmentera de 38 % d'ici 2030 et de 84 % d'ici 2050. Voilà les conclusions des chercheurs Johan Albrecht (Itinera et UGent) et Désirée Vandenberghe (UGent) dans leur nouvelle étude. 

Encore et toujours la prévention!

La seule manière de contrebalancer ces coûts croissants est de mener une politique de prévention ambitieuse. Toutefois, à l'heure actuelle, seuls 2 à 3 % du budget pour les soins de santé sont consacrés à la prévention. Une politique de prévention plus ferme met l'accent sur l'interdiction de fumer, la prévention de l'obésité, une alimentation saine, un mode de vie actif avec suffisamment d'exercice quotidien et une consommation limitée d'alcool. Une telle politique a le potentiel de prévenir la moitié des maladies chroniques.

Partagez cet article

Lire la suite

02 avril

Patient à risque? Lisez tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre le coronavirus pour les patients à risque

Une liste de patients à risque a été dressée par rapport à la vaccination contre le coronavirus. Ces patients sont vaccinés en priorité. Quelles sont les affections reprises sur la liste? Et comment savoir si vous y figurez?

24 novembre

Antibiotiques : utilisez-les à bon escient

La Belgique est l'un des pays d'Europe où la consommation d’antibiotiques est la plus élevée. Ceux-ci sont nécessaires, mais leur utilisation excessive entraîne l'émergence de bactéries multirésistantes dangereuses.

28 mars

Plus de supplément chez les pharmaciens de garde

Vous ne paierez bientôt plus de supplément si vous vous présentez chez le pharmacien de garde avec une ordonnance le soir ou pendant le week-end. En contrepartie, une compensation de permanence sera introduite pour les pharmaciens de garde.

13 décembre

Une appli pour des soins de santé plus efficaces pour les malades chroniques

La Vrije Universiteit Brussel (VUB) développe une application adaptée aux personnes souffrant de plusieurs maladies chroniques. Elle doit leur permettre de mieux surveiller leur état de santé à la maison.