Remboursement de l’attestation de soins et de l’eAttest

La plupart des médecins généralistes utilisent l’eAttest pour régler votre remboursement en direct avec la mutualité. D’autres dispensateurs de soins comme les dentistes, kinésithérapeutes et médecins spécialistes travaillent encore avec des attestations papier.

Vous avez reçu une eAttest

Une eAttest (attestation de soins électronique) s’avère très pratique, puisque le remboursement est demandé automatiquement par le médecin à la mutualité.

Votre médecin vous fournit une preuve de l’eAttest en guise de justificatif de paiement. Celui-ci est destiné à votre usage exclusif. Vous recevez le remboursement dans les trois jours ouvrables.

Vous avez reçu une attestation papier

Sur le plan légal, nous ne pouvons traiter l’attestation papier de votre médecin généraliste, dentiste, kinésithérapeute ou spécialiste que si vous nous remettez le document original.

Les attestations de soins donnés sont valables pendant deux ans. En d’autres termes, vous devez les remettre à votre mutualité dans un délai de deux ans à compter de la fin du mois au cours duquel la prestation de soins a eu lieu. Passé ce délai, l’attestation perd sa validité et ne peut donc plus être remboursée.

Vous recevez votre attestation de soins.

Vous recevez une attestation papier de votre médecin, médecin spécialiste, dentiste ou kinésithérapeute.
 

Collez une vignette du patient sur chaque document.
 

  • Glissez-la dans une boîte aux lettres Helan près de chez vous.
  • Ou envoyez-la par courrier à la Mutualité libre Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Vous trouvez un aperçu pratique de tous vos remboursements sur Mon Helan. Vous pouvez aussi demander un pdf reprenant un relevé des remboursements pour vous-même et vos personnes à charge : par assurance, par dispensateur de soins, par date de prestation et par date de paiement.
 

Vous attendez un remboursement ?

Retenez que toutes les demandes de remboursement ne sont pas traitées au même moment, même si elles ont été introduites en même temps. Il est donc possible que vous receviez un remboursement aujourd’hui et un autre plus tard. Consultez vos remboursements via Mon Helan

Mon dispensateur de soins est-il conventionné ?

Vous pouvez facilement le savoir en utilisant l'outil de recherche des dispensateurs de soins de santé de l'INAMI, sur base de son nom, de la localité ou de la discipline.

Le fait que votre médecin soit un médecin conventionné ou non a une incidence sur les honoraires qu'il vous réclame :

  • Un dispensateur de soins conventionné accepte la convention tarifaire conclue avec les mutualités et applique les tarifs officiels prévus par cette convention.
  • Un dispensateur de soins partiellement conventionné accepte la convention tarifaire conclue avec les mutualités mais n'applique le tarif officiel qu'à certains moments et/ou dans certains endroits. Par exemple, un médecin peut être conventionné pour les consultations en polyclinique et non-conventionné pour les consultations dans son cabinet privé .
  • Un dispensateur de soins non-conventionné n'accepte pas la convention tarifaire conclue avec les mutualités et applique librement ses honoraires.

Les dispensateur de soins ne sont pas obligés de souscrire à l'accord conclu avec les mutualités.

Questions et réponses pratiques

Vous avez demandé récemment un remboursement et ne l'avez pas encore reçu ? Tenez compte du fait que nous avons besoin de 10 jours ouvrables pour traiter les remboursements.

Si vous avez envoyé vos attestations ou formulaires de demande d'intervention il y a plus de 10 jours ouvrables, contactez-nous afin que nous puissions effectuer les vérifications nécessaires. Merci de vérifier préalablement le statut de vos remboursements dans la rubrique Remboursements de Mon Helan.

Notre conseil !
Saviez-vous qu'en tant qu'utilisateur de Mon Helan, vous recevez une notification lorsqu'un remboursement a été traité ? Activez la notification par sms ou par e-mail sur Mon Helan.

Le montant que vous payez au dispensateur de soins pour la prestation est l'honoraire. La mutualité intervient dans le coût de cette prestation : il s'agit du remboursement de l'assurance maladie légale. La différence entre le tarif officiel et le montant remboursé par la mutualité est le ticket modérateur.

L'attestation de soins donnés et la facture de l'hôpital mentionnent des codes de nomenclature correspondant aux prestations effectuées.

Vous pouvez rapidement déterminer le montant de votre remboursement par l'assurance maladie légale en utilisant l'outil de calcul de l'INAMI. Introduisez les codes de nomenclature et vous verrez immédiatement quel est le tarif officiel et le remboursement auquel vous avez droit pour un dispensateur de soins conventionné.

Vous pouvez facilement le savoir en utilisant l'outil de recherche des dispensateurs de soins de santé de l'INAMI, sur base de son nom, de la localité ou de la discipline.

Le fait que votre médecin soit un médecin conventionné ou non a une incidence sur les honoraires qu'il vous réclame :

  • Un dispensateur de soins conventionné accepte la convention tarifaire conclue avec les mutualités et applique les tarifs officiels prévus par cette convention.
  • Un dispensateur de soins partiellement conventionné accepte la convention tarifaire conclue avec les mutualités mais n'applique le tarif officiel qu'à certains moments et/ou dans certains endroits. Par exemple, un médecin peut être conventionné pour les consultations en polyclinique et non-conventionné pour les consultations dans son cabinet privé .
  • Un dispensateur de soins non-conventionné n'accepte pas la convention tarifaire conclue avec les mutualités et applique librement ses honoraires.

Les dispensateur de soins ne sont pas obligés de souscrire à l'accord conclu avec les mutualités.

Sans la prescription du dispensateur de soins, la mutualité ne peut rien rembourser.

Si vous avez oublié d'envoyer la prescription, envoyez-la au plus vite à la Mutualité libre Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk. Ou glissez-la dans une boîte aux lettres Helan près de chez vous.

Si vous ne disposez plus de la prescription, adressez-vous à votre dispensateur de soins. Votre médecin peut vous fournir un duplicata de la prescription.

Si vos séances de kiné n'ont pas pu être remboursées, la raison en est souvent que le nombre maximal de séances a été dépassé.

  • Vous avez été traité par plusieurs kinésithérapeutes : peut-être qu'un kinésithérapeute n'a pas tenu compte du nombre de séances que vous a données un autre kinésithérapeute, de sorte qu'ensemble, ils ont dépassé le nombre maximal de séances.
  • Votre kinésithérapeute a indiqué un code erroné sur l'attestation.
  • Vous souffrez de plus d'une affection, qui a nécessité plusieurs traitements.

Dans ce cas, vous pouvez souvent encore obtenir le remboursement de vos séances de kiné.

Comment vous y prendre ?

Parlez-en à votre kinésithérapeute. S'il estime que vous avez droit au remboursement des séances supplémentaires, il soumettra une demande de remboursement au médecin conseil de la mutualité. Dans le cas contraire, il corrigera les codes de nomenclature refusés au moyen d'un document de correction. Vous recevrez ce document de la mutualité.

  1. Demandez au kinésithérapeute de compléter le document de correction.
  2. Envoyez-nous ce document de correction de manière numérique.

Le remboursement de la kinésithérapie a été refusé parce que la prescription était manquante ? Et vous avez été remboursé la dernière fois alors qu'aucune prescription n'était jointe ? C'est parfaitement possible.

La kinésithérapie ne peut être remboursée que si elle est prescrite par un médecin. C'est pourquoi le kinésithérapeute doit indiquer sur chaque attestation si la prescription :

  • est jointe à cette attestation
  • a déjà été jointe à une autre attestation

Dans votre cas, le kinésithérapeute a indiqué que la prescription avait été ajoutée, mais nous ne l'avons pas reçue.

Si vous avez oublié d'envoyer la prescription, envoyez-la au plus vite à la Mutualité libre Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk. Ou glissez-la dans une boîte aux lettres Helan près de chez vous.

Si vous ne disposez plus de la prescription, adressez-vous à votre dispensateur de soins.

L'INAMI décide que certaines prestations ne peuvent être remboursées qu'un nombre limité de fois : par exemple, une fois par an ou une fois tous les 7 ans. Si la prestation a déjà été remboursée au cours de cette période, la même prestation ne peut pas être remboursée à nouveau.

Vous ne pouvez donc demander un remboursement qu'à l'expiration de ce délai.

Pour certains remboursements, vous devez disposer d'un accord médical du médecin conseil de la mutualité. Si vous n'avez pas reçu d'accord médical pour une prestation donnée, la mutualité peut ne pas rembourser cette prestation.

Dans ce cas, vous pouvez souvent encore obtenir un remboursement.

Comment vous y prendre ?

Parlez-en à votre médecin. S'il estime que vous pouvez avoir droit à un remboursement, il demandera un accord médical de remboursement au médecin conseil de la mutualité.

Et le remboursement des prestations reçues avant l'octroi de l'accord ?

Dès que le médecin conseil aura donné son accord, toutes les attestations de soins initialement refusées sont automatiquement remboursées dans les 5 jours ouvrables.

Si vous avez-vous reçu les attestations de soins originales fournie après réception de l'accord, envoyez-les à la Mutualité libre Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk, ou glissez-les, revêtues d'une vignette d'identification dans une boîte aux lettres Helan.

Les attestations de soins donnés, comme une note de médecin, restent valables pendant 2 ans. Cela signifie que vous devez les transmettre à la mutualité dans les deux ans suivant la fin du mois au cours duquel les soins ont été dispensés. Après cela, elles sont prescrites et ne peuvent être remboursées.

Veillez donc à transmettre toutes les attestations de soins donnés à temps !

Des dérogations au délai de prescription ne sont possibles que :

  • En cas de force majeure et uniquement avec l'accord de l'INAMI, par exemple en cas d'hospitalisation de longue durée dans le coma.
  • Si le délai de prescription a été interrompu par lettre recommandée, par exemple à la suite d'une saisie des certificats pour une enquête judiciaire.

Avantages et remboursements

Les personnes qui veulent rester en bonne santé et en équilibre méritent un petit coup de pouce ? Comptez sur des avantages et des remboursements complémentaires en appui de vos objectifs.

Assurance hospitalisation Hospitalia

Une assurance hospitalisation qui vous protège parfaitement tout en étant abordable. Découvrez Hospitalia et ses 3 formules adaptées à votre existence.

Dentalia Plus

Un sourire assuré pour toute la famille. Grâce à Dentalia Plus, vous en avez la garantie. Comptez sur des remboursements jusqu’à 1 250 euros par an pour de nombreux soins dentaires.

Service Action Sociale

Vous voulez être autonome malgré votre handicap ? Ou offrir un soutien optimal en tant qu’aidant proche ? Faites appel à notre Service Action Sociale pour obtenir des conseils, une médiation et un soutien.

Protection sociale flamande

Chaque année, vous recevez une invitation à payer votre cotisation à la Protection sociale flamande. Ainsi, vous contribuez à financer un budget de soins pour les personnes âgées ou qui ont besoin d’une aide supplémentaire.