Trop de patients pour une infirmière

9,4... C'est le nombre moyen de patients dont doit prendre soin une infirmière à l'hôpital. Alors que la norme internationale est de 8 patients, sinon la qualité des soins est compromise. Telle est la conclusion d'une nouvelle étude du Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE).

Une diminution légère, mais insuffisante...

Il y a dix ans, le nombre moyen de patients par infirmière à l'hôpital était encore de 11. Avec une moyenne de 9,4 patients aujourd'hui, on constate une légère diminution, mais elle est insuffisante. En effet, la norme internationale pour garantir une bonne qualité des soins est de 8 patients maximum par infirmière. Ce manque d'infirmières a des conséquences non seulement pour les patients, mais aussi pour les infirmières elles-mêmes. En raison du manque de temps, il arrive de plus en plus souvent qu’elles ne peuvent pas administrer les soins nécessaires, notamment parce qu'elles prennent en charge de nombreuses tâches pour lesquelles elles sont surqualifiées.

Des investissements importants

Pour le KCE, les autorités doivent investir massivement pour réduire le nombre de patients par infirmière. D'ici un an, 1.629 infirmières supplémentaires à temps plein seront nécessaires. Et dans les 5 ans, selon le KCE, ce seront 5.500 infirmières supplémentaires qui seront nécessaires pour la chirurgie, la médecine interne, la gériatrie, la rééducation et la pédiatrie. C'est important pour garantir la qualité des soins et améliorer les conditions de travail du personnel infirmier. 

Plus d'infos?

Consultez le site du KCE.

Partagez cet article

Lire la suite

25 avril

Aider les réfugiés d’Ukraine ? Helan y contribue volontiers

Depuis février, plus de 5 millions d'Ukrainiens ont fui leur pays, dont plus de 30 000 se sont enregistrés en Belgique. De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place pour les accueillir et les aider dans leurs démarches administratives. Cela concerne aussi le domaine de la prévention, du bien-être et des soins de santé.

14 juin

15 min d'activité physique à la crèche, c'est tout bon pour le développement moteur

L'UGent et la VUB viennent de terminer une étude pilote prometteuse dans les crèches d'Helan. Elle a non seulement montré qu'un quart des enfants âgés de 1 à 3 ans obtenaient des résultats inférieurs aux valeurs de référence en matière de motricité. Mais elle a aussi montré que lorsque le personnel de la crèche exerçait la motricité pendant 15 minutes par jour, les enfants faisaient des progrès rapides, au sens propre comme au sens figuré. Toutes les parties se rejoignent pour demander que l'on travaille sur la qualité des exercices de motrocité dans me secteur de l'accueil des enfants

02 avril

Patient à risque? Lisez tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre le coronavirus pour les patients à risque

Une liste de patients à risque a été dressée par rapport à la vaccination contre le coronavirus. Ces patients sont vaccinés en priorité. Quelles sont les affections reprises sur la liste? Et comment savoir si vous y figurez?

17 janvier

Les mesures de sécurité dans les agences Helan

Nos agences rouvrent leurs portes, mais pour un nombre limité de rendez-vous, et sous de strictes conditions de sécurité. Lisez ici ce à quoi vous devez faire attention.