Enfants

Des conseils pour éviter que votre enfant ne souffre d'une pression de performance (trop) élevée

En tant qu'adultes, nous nous disons que nous devons nous conformer à une image parfaite : au travail, dans nos relations avec nos partenaires, nos enfants et nos amis, en voyage, au club de sport … Il est difficile d'imaginer un environnement où le besoin de ‘musturbation’ n'est pas présent. En particulier en tant que parents, nous pouvons parfois donner le mauvais exemple à nos enfants. Comment pouvez-vous créer un environnement pour votre enfant qui ne se résume pas en termes de ‘devoir’ ?

Les enfants qui se sentent bien dans leur peau sont généralement énergiques, créatifs et curieux. Et heureusement ! Parce que les enfants sont en plein développement. Par le jeu, l'activité et l’exercice, ils développent toutes sortes de compétences. En outre, les enfants nouent des relations sociales, ce qui les rend plus susceptibles de renforcer leur résilience et une image positive d'eux-mêmes. 

“Mais l’excès n’est jamais bon”, dit Annemie Uyttersprot, thérapeute familiale à la ligne d’écoute Helan. “Tout comme les adultes, les enfants peuvent aussi souffrir d'un trop grand nombre de stimuli, surtout si ces stimuli sont associés à l'attente d'une performance.” 

Les écoles sont très exigeantes, donnent des devoirs à faire dès le plus jeune âge et évaluent les enfants sur leurs performances. Et une fois l'école terminée, il y a des cours de rythmique, de ballet, de football, d'athlétisme, de dessin … Dans les loisirs aussi, l'accent est souvent porté sur la performance, en plus du plaisir. Sur les médias sociaux et à la télévision, les enfants sont aussi confrontés à ce qui peut et doit être fait en plus et mieux. 

En bref, la vie est rythmée, intense et comporte peu de pauses. Même pour nos enfants. Cela peut causer des difficultés, surtout si l’enfant voit que les parents, eux aussi, ont du mal à dire ‘non’ parce qu'ils ressentent constamment la pression de l’obligation. 

Les enfants et le burn-out 

L’association de ces deux concepts peut paraître étrange, mais les enfants peuvent aussi souffrir de burn-out. Cette pathologie est généralement associée aux adultes : elle est principalement le résultat d'un stress et d'une tension à long terme, souvent dans un contexte professionnel. Les enfants peuvent pourtant aussi souffrir de burn-out, et présenter des symptômes similaires : troubles de l'humeur et apathie. Selon l'Institut néerlandais de la Jeunesse, 4 à 8 % des enfants âgés de 0 à 12 ans présentent des troubles de l'anxiété et de l'humeur. En outre, 10 % des jeunes de 13 ans et plus souffrent d'un trouble anxieux.  

“Lorsqu'un trouble anxieux semble trouver son origine dans un excès de stimuli et de pression de performance, nous osons parler de burnout", dit Annemie Uyttersprot. “Ce sont surtout les enfants plus sensibles à de nombreux stimuli, à la peur de l'échec ou au perfectionnisme qui semblent les plus exposés à ce risque” 

Comment reconnaître un burn-out chez un enfant ? 

Les enfants et les adolescents sont confrontés aux mêmes problèmes que les adultes lorsqu'ils sont épuisés : ils sont complètement apathiques, ne s'intéressent à rien et ont de mauvais résultats. La Ligne d'écoute Helan énumère les signaux auxquels vous devez prêter attention

  • Difficulté à se lever 
  • Pas de désir d'école 
  • Mauvais résultats scolaires 
  • Pas d’envie de loisirs, d’aller à l'école ni pour les jeux 
  • Troubles du sommeil 
  • Maux de tête et douleurs musculaires 
  • Douleurs abdominales et problèmes digestifs 
  • Manque d'appétit pour la nourriture 
  • Inquiétude 
  • Problèmes de concentration 
  • Mauvaise image de soi 
  • Rapidement irritable et agressif

Quelques conseils pour mettre en veilleuse le ‘devoir’ chez les enfants

  • Dormir et bouger suffisamment 
  • Des activités de plein air 
  • De l’espace pour se détendre et, idéalement, pour s'ennuyer un peu 

Que peuvent faire les parents ? 

  • Surveillez l'emploi du temps de votre enfant, trouvez un équilibre entre repos et stimulation et intervenez si l'équilibre est compromis. 
  • Parlez à votre enfant des équilibres et des limites. 
  • Profitez du temps libre avec votre enfant et ne faites rien de temps en temps. 
  • Apprenez à votre enfant à s'affirmer et à oser dire non. 
  • Donnez vous-même le bon exemple. 
  • Gardez un œil sur votre enfant et montrez-lui que tout ne doit pas forcément être parfait. 
  • Demandez-vous si vous ne forcez pas trop souvent votre enfant à ‘devoir faire’. 

Appelez gratuitement un(e) psychologue de la Ligne d’écoute 

Vous vous faites du souci pour le bien-être mental de votre enfant ? Appelez la Ligne d'écoute Helan. Vous pourrez y parler à un(e) psychologue. Vous pouvez y bénéficier de cinq consultations gratuites par an.

Vous musturbez-vous trop ?

Non, n’est pas ce que vous pensez. Et oui, vous le faites vraisemblablement régulièrement.

Faites le test 

Partagez cet article

Lire la suite

Comment éviter de se musturber en vacances

De longues heures de préparation pour des vacances parfaites, depuis la recherche de la maison de vacances idéale à un programme serré des visites des curiosités. Et oh oui, aussi la liste des restaurants à visiter à tout prix ! Vous vous reconnaissez ? C’est peut-être que vous souffrez de musturbation en vacances. Voici comment l’éviter.

Les enfants et sucre

Les enfants et le sucre, une longue histoire

Consommés de temps en temps et en quantité raisonnable, les produits sucrés sont compatibles avec un bon équilibre nutritionnel dans la journée alimentaire d’un enfant. Certains bons réflexes doivent cependant être entretenus pour éviter les mauvaises habitudes.

EHBO bij kinderen

Premiers soins aux bébés et enfants

Avec les bébés et les bambins, il faut sans cesse avoir des yeux dans le dos. Malheureusement, il arrive toujours un moment où ils échappent à notre vigilance et reviennent parfois avec des bleus, des bosses et autres plaies.

Congé d’adoption

Félicitations pour l’arrivée de votre enfant ! Vous avez droit à un congé d’adoption. La mutualité Helan vous aide à accueillir votre enfant et octroie une prime d’adoption en plus de toute une série d’avantages et de remboursements.