Avancer en âge

Osez parler de vos 'vieux jours'

Comment je veux vivre mes "vieux jours"? Une question qui est souvent posée trop tard. Il est important d'oser en parler lorsque nous en avons encore la possibilité, physique ou mentale.

Poursuivre ou non un traitement qui n'apporte aucune amélioration? Soins à domicile ou dans un établissement? Enterrement ou incinération? Il est difficile et douloureux de répondre à ces questions, mais elles sont importantes à l'approche des vieux jours. Osez en parler.

La nouvelle campagne du SPF Santé publique, en collaboration avec l'INAMI, Advanced Care Planning (ACP), offre l'opportunité de réfléchir et de parler de vos volontés concernant la façon dont vous voulez vivre vos vieux jours, qu'il s'agisse de soins, de logement ou fin de vie. Prendre de telles décisions n'est jamais facile, ni pour vos proches ni pour votre médecin traitant, alors faites connaître vos volontés.

Vous pouvez partager vos volontés, vos valeurs ou d’autres sujets qui vous tiennent à cœur via le site web www.mesvieuxjours.be. Vous pouvez y donner des directives claires pour anticiper une situation dans laquelle vous ne seriez plus en mesure d'exprimer vous-même vos volontés.

Les choix ou les informations que vous communiquez ne sont pas définitifs et peuvent toujours être modifiés si vous le souhaitez. Il est toutefois important d'informer vos proches et vos prestataires de soins de vos choix pour les aider à comprendre comment vous souhaitez être soigné. De cette manière, ils pourront tenir compte de vos préférences s’ils doivent un jour prendre une décision à votre place.

Le fait de pouvoir en parler au préalable est bénéfique pour tous.

Partagez cet article

Lire la suite

Quarantaine et prévention des chutes

Les mesures prises pour protéger autant que possible les personnes les plus fragiles du coronavirus ont réduit les contacts sociaux, et limité les activités. Ainsi, le rendez-vous hebdomadaire chez le kiné a été reporté, on apporte les courses au domicile, le rendez-vous chez le coiffeur a été annulé, … Pour résumer, les aînés restent davantage chez eux que les plus jeunes générations. Et le fait de bouger moins augmente aussi le risque de chute.

Préparez-vous bien à votre retraite

Après une carrière longue et intensive, vous êtes enfin à la retraite. Vous avez maintenant du temps à revendre ! Plus d'obligations, vous êtes détendu, vous pouvez découvrir d'autres aspects de vous-même, réaliser de vieux rêves, consacrer du temps à votre santé, et surtout à vos passe-temps. Mais comment voulez-vous commencer votre retraite ? Nous vous donnons quelques conseils.

Prévention des chutes : réduisez drastiquement les risques de chutes grâce à ces conseils

Saviez-vous que les plus de 65 ans courent 10 fois plus de risques de tomber que d’être victimes d’un accident de la circulation? Et qu’une personne de plus de 65 ans sur trois tombe au moins une fois par an? Souvent avec de graves conséquences tant physiques que mentales. En outre, les chutes conduisent souvent aux urgences, avec comme corollaire de lourdes factures.

L'importance de la prévention des chutes expliquée par une ergothérapeute

Les chutes à domicile peuvent être évitées. La prévention des chutes permet de réduire le risque de chute. Nous avons donné la parole à Annelies Duhamel, ergothérapeute de la Mutualité Helan en Flandre Occidentale. Elle explique en quoi consiste le rôle de l'ergothérapeute, et donne de précieux conseils pour éviter des chutes aux conséquences parfois très lourdes.