Pauses d’allaitement au travail

Allaiter ou tirer votre lait quand vous êtes au travail ? Si vous travaillez dans le secteur privé, vous avez droit à des pauses d’allaitement. Votre employeur fournit un espace où vous pourrez prendre le temps nécessaire en toute tranquillité. Demandez vos indemnités à la Mutualité Helan.

Demander des pauses d'allaitement

Informez votre employeur à temps.

Informez votre employeur de vos pauses d'allaitement au moins 2 mois à l'avance. Vous envoyez une lettre recommandée ou remettez une lettre et demandez un récépissé.

Vous devez prouver chaque mois à votre employeur que vous allaitez toujours et que vous avez donc droit à ces pauses. Vous le faites avec un certificat médical ou un certificat de Kind en Gezin.

Votre employeur nous fournit une attestation mensuelle indiquant le nombre de demi-heures que vous ne travaillez pas et vos revenus. Nous calculons votre prestation sur cette base.

Envoyez-nous le certificat :

  • de manière numérique
  • ou par courrier à la Mutualité Helan, Boomsesteenweg 5 à 2610 Wilrijk.

Vous avez droit à une indemnité pour les pauses d'allaitement via la caisse d'assurance maladie, égale à 82% de votre salaire mensuel brut.

Pauses d'allaitement au travail

Bon à savoir

Dès que votre demande de pauses d’allaitement est introduite, vous êtes protégée contre le licenciement. Cette protection spéciale court jusqu’à la fin du mois suivant votre dernière attestation d’allaitement.

Vous êtes licenciée illégalement pendant cette période ? Dans ce cas, votre employeur devra vous payer 6 mois de salaire en plus de l’indemnité de préavis.

Les règles de base des pauses d’allaitement

Les bons accords font les bons amis. C’est pourquoi il existe quelques règles de base très claires. Les voici.

  • Une pause d’allaitement dure 30 minutes.
  • Si vous travaillez au moins 4 heures dans la journée, vous avez droit à 1 pause. Si vous travaillez 7,5 heures ou davantage, vous pouvez prendre 2 pauses, en 1 ou en 2 fois.
  • C’est vous qui choisissez les moments de pause en accord avec votre employeur.
  • Le droit à des pauses d’allaitement court jusqu’à 9 mois après la naissance.
  • Votre employeur ne doit pas vous rémunérer pendant les pauses, et vous percevez des indemnités de la mutualité.

Et pour la déclaration d’impôts ?

Les indemnités pour les pauses d’allaitement constituent un revenu de remplacement. Vous devez les mentionner sur votre déclaration d’impôts annuelle. Un précompte professionnel de 11% est retenu sur le montant de vos indemnités.

Besoin d’articles de récolte du lait ou pour allaiter ?

Vous pouvez acheter votre tire-lait avec 30% de réduction auprès de la Boutique de soins Helan, en tant que cliente Helan. Idéal si vous voulez constituer une petite réserve et maintenir votre production à niveau, une fois que vous aurez repris le travail.

Vers la Boutique de soins Helan

Soins après accouchement

Vous avez besoin d’un coup de main ? Nous offrons un soutien aux jeunes parents. Vous pouvez compter sur nous pour des soins, un suivi et des conseils. Découvrez vos avantages ici.

Aide-ménagère

Beaucoup de travail à la maison? Nos aide-ménagères bien formées sont heureuses de vous enlever une partie de votre travail. Pour le repassage, vous pouvez aussi vous adresser à nos Ateliers de repassage ou à l'une de nos haltes repassage près de chez vous.

Avantages et remboursements

Les personnes qui veulent rester en bonne santé et en équilibre méritent un petit coup de pouce ? Comptez sur des avantages et des remboursements complémentaires en appui de vos objectifs.

Assurance hospitalisation Hospitalia

Une assurance hospitalisation qui vous protège parfaitement tout en étant abordable. Découvrez Hospitalia et ses 3 formules adaptées à votre existence.

Un regard large sur votre bien-être

Composition du lait maternel

Savez-vous que la composition du lait maternel change constamment ? Elle dépend de l'alimentation de la maman, de la durée de la grossesse, de l'âge du bébé et de la durée de la tétée.

Donner le sein, un bon départ

Dès avant la naissance d'un bébé, la plupart des parents ont décidé s'ils allaient le nourrir au sein ou au biberon. Pourtant, le choix n'est pas aussi simple. Pour un nouveau-né, recevoir un lait contenant tous les éléments dont il a besoin pour éviter toute anomalie ou carence est d'une importance vitale.