Indemnités en cas d'incapacité de travail

En cas d'incapacité de travail, la mutualité peut vous verser un revenu de remplacement. Pendant la première année d'incapacité de travail, vous percevez des indemnités d'incapacité primaire. À partir de la deuxième année, des indemnités d'invalidité.

Indemnités d'incapacité primaire

Pendant les six premiers mois

Les indemnités s'élèvent à 60 % du salaire journalier moyen (avec un plafond), ou à l'indemnité minimale si celle-ci est plus avantageuse.

A partir du septième mois d'incapacité de travail

À partir du premier jour du septième mois, vos indemnités d'incapacité de travail sont revues. Vous percevez dès lors 60 % de votre salaire journalier moyen ou l'indemnité minimale s'il apparaît que cette option est plus avantageuse.

Indemnités d'invalidité

A partir de la deuxième année

Les indemnités d'invalidité sont aussi payées par la mutualité. Leur montant dépend de votre dernier salaire brut et de votre situation familiale :

  • Travailleur salarié avec charge de famille : 65% du salaire perdu (avec un plafond)
  • Personne isolée : 55% du revenu perdu (avec un plafond)
  • Cohabitant(e) : 40% du revenu perdu (avec un plafond)

N'attendez pas

Introduisez votre demande d'indemnités bien à temps. Vérifiez le délai de déclaration.

Important à savoir

En tant que salarié, vous avez généralement droit à un salaire garanti au début de votre incapacité de travail. Le salaire garanti est payé par l'employeur. Demandez à votre employeur si c'est aussi le cas pour vous.

Et pour votre déclaration d'impôts ?

Les indemnités d'incapacité primaire et les indemnités d'invalidité constituent un revenu de remplacement. Vous devez les mentionner dans votre déclaration d'impôts annuelle.

  • La première année, un précompte professionnel de 11,11 % est prélevé.
  • À partir de la deuxième année, il n'y a plus de retenue à la source. Les indemnités d'invalidité ne sont toutefois pas exonérées d'impôts. Le règlement a lieu lors de l'imposition de l'année suivante. Grâce aux paiements anticipés, vous évitez une facture fiscale trop élevée..
  • Une retenue de maximum de 3,5 % est effectuée sur les indemnités d'invalidité pour le secteur des pensions.

Quand percevez-vous vos indemnités ?

Le jour où vos indemnités sont payées dépend de la durée de votre incapacité de travail : moins d'un an ou plus d'1 an. Grâce à ce calendrier, vous pouvez voir directement quand nous payons vos indemnités à votre banque. En fonction de votre banque, quelques jours peuvent s'écouler avant que le montant soit crédité sur votre compte.

Vous recevrez un e-mail de notre part dès que nous aurons transféré le paiement à votre banque. L'heure à laquelle vous recevez cet e-mail peut varier pour chaque paiement. Vous pouvez activer ou désactiver cette notification par e-mail grâce à votre profil sur Mon Helan.

Faites votre choix :

  • Vous êtes en incapacité de travail depuis récent et vous attendez votre première indemnité ? Sa date de paiement peut différer de ce calendrier.
  • Les personnes salariées ayant un accord d'activité à temps partiel reçoivent leurs indemnités à la réception du relevé mensuel de leur employeur.
  • Les personnes ayant un dossier de conseil en matière de dettes ou de saisie de salaire perçoivent leurs indemnités une fois par mois, le deuxième jour de paie à la fin du mois.

  • Les personnes salariées ayant un accord d'activité à temps partiel reçoivent leurs indemnités à la réception du relevé mensuel de leur employeur.