Nouveaux tarifs chez votre kiné conventionné à partir du 1er juillet 2022

69 % des kinésithérapeutes conventionnés participent à la nouvelle convention et adaptent leurs tarifs.

Les kinésithérapeutes conventionnés pratiquent les tarifs qui ont été convenus avec le Comité de l'assurance. Les patients n’ont ainsi pas de surprises au niveau financier et peuvent connaître à l'avance le coût de leur séance. 

La nouvelle convention, proposée par le Comité de l'assurance des kinésithérapeutes, porte sur la revalorisation de certaines prestations et donc sur la fixation de nouveaux tarifs. 69 % des kinésithérapeutes adhèrent à la nouvelle convention 2022 et adaptent leurs tarifs.

Votre kiné est conventionné ?

Alors rien ne change pour vous en tant que patient. Le montant que vous payez reste le même grâce au système du ticket modérateur fixe. Même si les tarifs des prestations courantes ou des visites à domicile du kinésithérapeute ont augmenté.

Votre kiné n’est pas conventionné ?

Dans ce cas, les tarifs peuvent augmenter. Les kinésithérapeutes non conventionnés sont libres de fixer leurs tarifs, ce qui signifie que vous pourriez payer plus cher que chez un kinésithérapeute conventionné. 

Attention : les kinésithérapeutes qui n'ont pas adhéré à la nouvelle convention peuvent augmenter leurs tarifs à partir du 1er juillet 2022. Par conséquent, le remboursement par votre mutualité diminuera de 25 % et votre contribution personnelle sera plus élevée en raison des éventuelles majorations de tarifs que votre kinésithérapeute peut facturer.

Partagez cet article

Lire la suite

25 avril

Aider les réfugiés d’Ukraine ? Helan y contribue volontiers

Depuis février, plus de 5 millions d'Ukrainiens ont fui leur pays, dont plus de 30 000 se sont enregistrés en Belgique. De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place pour les accueillir et les aider dans leurs démarches administratives. Cela concerne aussi le domaine de la prévention, du bien-être et des soins de santé.

14 juin

15 min d'activité physique à la crèche, c'est tout bon pour le développement moteur

L'UGent et la VUB viennent de terminer une étude pilote prometteuse dans les crèches d'Helan. Elle a non seulement montré qu'un quart des enfants âgés de 1 à 3 ans obtenaient des résultats inférieurs aux valeurs de référence en matière de motricité. Mais elle a aussi montré que lorsque le personnel de la crèche exerçait la motricité pendant 15 minutes par jour, les enfants faisaient des progrès rapides, au sens propre comme au sens figuré. Toutes les parties se rejoignent pour demander que l'on travaille sur la qualité des exercices de motrocité dans me secteur de l'accueil des enfants

02 avril

Patient à risque? Lisez tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre le coronavirus pour les patients à risque

Une liste de patients à risque a été dressée par rapport à la vaccination contre le coronavirus. Ces patients sont vaccinés en priorité. Quelles sont les affections reprises sur la liste? Et comment savoir si vous y figurez?

17 janvier

Les mesures de sécurité dans les agences Helan

Nos agences rouvrent leurs portes, mais pour un nombre limité de rendez-vous, et sous de strictes conditions de sécurité. Lisez ici ce à quoi vous devez faire attention.