Congé pour aidants proches

Le congé pour aidants proches permet aux salariés d'interrompre ou de réduire temporairement leurs prestations, pour leur permettre d'apporter leur aide à une personne dépendante.
 

Congé pour aidants proches

Qui peut prendre un congé pour aidants proches ?

Les salariés et les agents de la fonction publique peuvent prendre un congé pour aidants proches. A plein temps ou en réduisant leurs prestations à raison d'un cinquième ou de la moitié du temps de travail. Les indépendants, les chômeurs et les pensionnés ne peuvent pas demander un congé pour aidants proches.
 

Comment demander un congé pour aidants proches ?

Introduisez une demande de reconnaissance comme aidant proche pour un droit social. L'attestation délivrée par la mutualité reste valable pendant un an.

Une fois que vous aurez obtenu la reconnaissance de la mutualité, demandez au moins 7 jours à l'avance l'accord de votre employeur pour prendre un congé pour aidants proches. Faites-le par écrit en lui adressant un courrier ou un recommandé, accompagné de la reconnaissance comme aidant proche pour un droit social.

Demandez l'allocation d'interruption auprès de l'ONEM.

Congé pour aidants proches

Bon à savoir

Si vous percevez des indemnités de maladie ou de maternité de la mutualité, demandez aussi l'autorisation préalable du médecin conseil de la mutualité pour effectuer un travail bénévole.

Quelle est la durée du congé pour aidants proches ?

  • Si vous travaillez à temps plein, vous pouvez demander, par personne aidée, d'arrêter de travailler pendant un mois, ou de diminuer votre volume de travail de moitié ou d'un cinquième pendant deux mois.
  • Si vous travaillez à temps partiel, vous pouvez prendre un congé pour aidants proches à plein temps pendant un mois.

Sur la durée de toute votre carrière professionnelle, vous pouvez demander un congé pour aidants proches, pour au maximum 6 personnes aidées. Cela signifie concrètement que vous pouvez prendre un congé pour aidants proches à plein temps pour au maximum 6 mois, ou pour 12 mois, si vous le prenez à mi-temps ou à temps partiel.