Alimentation

Allergie, que faire?

Il n’existe actuellement aucun traitement permettant de se débarrasser définitivement des allergies alimentaires. Une fois que le diagnostic est posé, le seul remède efficace contre ce type d’allergie consiste à ne plus consommer l’aliment concerné. Il existe toutefois des astuces pour bien vivre avec une allergie alimentaire.

Le traitement

Actuellement, il n'existe pas de traitement efficace pour guérir définitivement une allergie alimentaire. une fois le diagnostic posé, le seul traitement efficace consiste à rayer l'aliment incriminé de votre alimentation. Soyez prudent malgré tout. La suppression d'un aliment, en particulier produit de base, peut conduire à un grave déficit alimentaire, surtout chez les enfants. Consultez donc toujours préalablement un médecin et/ou un diététicien.  

Certaines personnes peuvent présenter une réaction très sévère, au moindre contact avec un allergène. Il peut notamment s'agir d'une forte chute de la tension artérielle et un oedème (gonflement) du larynx. A défaut d'administrer immédiatement de l'adrénaline, une telle réaction - également appelée choc anaphylactique - peut être mortelle. Toute personne ayant déjà connu un tel choc, doit en informer son médecin et son entourage, afin que chacun sache quoi faire, en cas de nouvelle apparition du problème. 


La prévention chez les plus petits

Si vous présentez vous-même une prédisposition aux allergies ou qu'elles soient connues dans votre famille, le risque est grand que vos enfants développent, eux aussi, une allergie. Quelques précautions peuvent aider à réduire le risque d'allergies: 

  • En cours de grossesse, limitez la consommation d'aliments allergènes connus comme les cacahuètes ou les crevettes.
     
  • Préférez le lait maternel et/ou un lait spécialement conçu pour prévenir les allergies.
     
  • Ne mangez pas de produits fortement allergènes aussi longtemps que vous allaitez.
     
  • Ne commencez pas trop rapidement à donner de l'alimentation solide (pas avant six mois) et introduisez très progressivement de nouveaux aliments.
     
  • Informez le médecin de l'existence d'allergies chez vous, dans votre famille ou chez votre enfant.

Quelques conseils

  • Si vous soupçonnez une allergie ou une intolérance alimentaire, avertissez votre médecin. Notez pendant quelques semaines tout ce que vous mangez et ce à quoi votre organisme réagit. Cela indiquera déjà au médecin dans quelle direction il doit chercher et quels examens prescrire pour poser son diagnostic. Un diététicien pourra vous aider à constituer un régime adapté.
     
  • N'hésitez pas à poser des questions à la boulangerie, à la boucherie, au magasin ou au restaurant.  La législation européenne impose aux vendeurs de communiquer le contenu des produits mis en vente.
     
  • Il existe des sites (www.allergoshop.be) proposant des aliments “sans allergènes”. Soyez prudent ici aussi et lisez attentivement la composition des produits proposés. Au moindre doute: n'achetez pas!
     
  • Veillez pendant la préparation des repas à ne pas transmettre d'allergènes par le biais des ustensiles de cuisine! S'il y a une personne allergique aux oeufs sous votre toit, nettoyez soigneusement la fourchette utilisée pour préparer la mayonnaise, avant de l'utiliser pour une autre préparation.
     
  • Votre enfant est allergique? Apprenez-lui vite à lire les étiquettes des produits alimentaires. Plus vite vous le ferez et mieux ce sera. Informez aussi ses gardes d'enfants, professeurs, chefs scouts, ….
     
  • Voyager avec des allergies? Préparez bien votre voyage et cherchez la traduction des mots nécessaires pour vous faire comprendre, afin d'être sûr de ce que vous mangez. Le dictionnaire réalisé par le Centre européen du Consommateur, reprend la traduction en 25 langues des termes désignant les aliments les plus problématiques, comme les crustacés et les cacahuètes.
     
  • Les personnes souffrant d'une allergie sévère à un aliment en particulier peuvent aussi développer une réaction après… un baiser de quelqu'un qui viendrait de consommer cet aliment. La réaction peut se produire après un baiser intense comme après le bisou donné aux enfants, avant de dormir.
     

Partagez cet article

Lire la suite

Un menu équilibré

Appliquer chaque jour les règles de la pyramide alimentaire ... c'est plus facile à dire qu'à faire. Quelques conseils pour vous aider à garder le cap.

Une interview avec une diététicienne : les choses à faire et à ne pas faire pour une meilleure hygiène de vie

Evi Van den Bossche, diététicienne & stress coach, brise quelques mythes sur le régimes et vous donne des conseils faciles à utiliser pour adopter une meilleure hygiène de vie.

Manger sainement : faites confiance aux conseils d'un diététicien

De nos jours, on entend et on lit beaucoup de choses sur ce que devrait être une alimentation saine, mais toutes ces informations sont loin d'être correctes. Un diététicien peut vous aider à séparer le bon grain de l'ivraie. Il vous donne des conseils sur mesure et vous aidera à manger sainement. Et à en croire les chiffres de la dernière Enquête nationale sur la consommation alimentaire, c'est plus que nécessaire, tant il apparaît qu'en moyenne, notre consommation alimentaire et en boissons est beaucoup trop déséquilibrée.

Réduisez facilement votre consommation de sel

Une consommation de sel trop élevée peut entraîner une hypertension artérielle. Elle implique aussi un facteur de risque pour l’ostéoporose, le cancer de l’estomac et les maladies cardiovasculaires. Voici quelques conseils pour réduire la quantité de sel que vous consommez chaque jour.